Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'info des salariés de HOP!
  • : Blog d'information libre de toutes consignes politiques et syndicales, des salariés de HOP! La rédaction est assurée par un collectif composé en grande partie de militants de la CGT, certes, mais totalement libres de leurs propos et de leurs positions.
  • Contact

Recherche

15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 15:51

Dans Agora-vox

jeudi 11 juillet - par George L. ZeterFrance : Pays des « Braves »… Qui se Cavalent

Edward Snowden : Y’a ce pauvre mec coincé dans l’aéroport de Moscou, un vrai héros : « Selon les cultures, un héros est un demi-dieu, un personnage légendaire, un idéal, un surhomme ou simplement une personne courageuse, faisant preuve d'abnégation. » Oui, une personne courageuse qui a fait preuve d’abnégation en dénonçant les manœuvres pas proprettes de son boss, la CIA-NSA, et a contredit et mis dans l’embarras son super boss, l’Obama.

Les faits :

- 6/7 juin - L’informaticien de la CIA, révèle au Guardian et au Washington Postl’existence d’un programme de la NSA baptiséPrism, qui donne accès aux serveurs - Google, Microsoft, Facebook etc. et qui enregistre toutes les communications.

- mi-juin – Son passeport américain est annulé sous l’inculpation par les autorités d’espionnage et de vols de biens gouvernementaux.

- 23 juin - Dans l'aéroport moscovite, en provenance de Hong Kong il se retrouve coincé là. Depuis, il a envoyé à pas moins de 20 demandes pour être réfugié politique. Un temps l’équateur accepte, mais le grand méchant empire capitaliste Obamien fait pression, et la petite république sous les bananes la ferme. Réalité.

- 29 juin - Révèle au Spiegel Allemand que les États-Unis non content de surveiller les communications des citoyens Européens, espionnent aussi les institutions et les gouvernements du continent.

- 3 juillet – En réaction, la France, pour la frime proteste mollement et menace de reporter le sommet d’un accord de libre-échange transatlantique, qui débute le 8 juillet. La même nuit, les 26 autres pays européens demandent à la France de s’aligner et tout rentre dans l’ordre. Et la même nuit encore, la France qui ne craint pas le double langage interdit ainsi d’autres pays, le survol de son territoire par l’avion du président bolivien Evo Morales, en raison « d’informations » selon lesquelles Edward Snowden serait à bord.

- 8 juillet - La Commission européenne crée une commission de groupe de travail pour éclaircir le scandale mais refuse de donner asile à Snowden ; et le business continu as usual. Sur ces accords, NOUS les citoyens de ce continent allons être mis en coupe réglée sous les bons hospices américains, nous allons nous faire empapaouter et devenir une espèce de Mexique et surtout, si s’en était la preuve, devrons nous aligner derrière les décisions et menaces de l’oncle Sam.

- 10 juillet - Edward Snowden n'a pas « encore officiellement accepté » l'offre d'asile politique du président du Venezuela. Outre le Venezuela, la Bolivie et le Nicaragua ont proposés ces derniers jours l'asile politique histoire de faire chier les USA.

2 choses émargent. 1) Encore une fois ce sont des « petites » républiques telles pour Julian Assange de Wikileaks et l’Equateur qui acceptent de recevoir un homme qui par éthique et devoir à dénoncé la malhonnêteté. 2) C’est encore une question de celui « qui a la plus grosse ». Vladimir Poutine n'est pas du tout embarrassé de voir ce « réfugié » chez lui. C’est une belle opportunité de faire un pied-de-nez à Obama ; qui aime tant donner des leçons droites de l'hommières. La drôlerie de cette histoire c'est que pendant des dizaines d’années, les Américains ont accueillis sur leur sol des dissidents russes appelés refuzniks... Coucou Alexandre Soljenitsyne.

Comment la France d’une pirouette fait cacahouète ?

Hollande personnellement dans notre royauté républicaine dispose du Droit de séjour, celui-là même utilisé par François Mitterrand dans les années 1980 pour accueillir des membres des Brigades Rouges… Mais ce « François » là, n’est pas du même tonneau que l’autre tonton François. Pourtant la France nous balance à longueur de journaux télévisuels est une terre d’asile pour tous les persécutés de la création.

- François Duvalier, dit « Papa Doc », refugié 23 ans en France, alors qu’il ne devait rester qu’une semaine…

- l’Ayatollah Khomeiny, 1 an sous visa touristique mais très actif politiquement, d’ailleurs, il retourne dans son pays faire éclater la révolution.

- Jean-Bedel Bokassa - 20 septembre 1979 : l’empereur déchu de Centrafrique s’exile en France.

- Maréchal Mobutu - 17 mai 1997 : chute du régime après 32 ans de pouvoir. Le « roi du Zaïre », malade, se réfugie en Suisse, puis en France.

- Pascal Lissouba du Congo.

- Didier Ratsikara de Madagascar.

C’est donc vrai ! France Terre d’Accueil.

On n’oubliera pas Kadhafi sous sa tente dressée sur la pelouse de l’Elysée et Ben Ali ouvrant le défilé du 14 juillet. Mais, tous ces « grand hommes » refugiés et accueillis en France étaient dignes de toute la confiance… Accordée à un complice pour qu’il se taise.

Alors qu’un homme honnête travaillant pour une administration malhonnête… Et pis… Nous aussi chez nous avons de grandes oreilles. La DST, et les renseignements généraux qui espionnent depuis des lustres les faits et gestes du mal pensant, des gugusses dans mon genre tient ! Hey ! Salut les mecs blaireaux des RG, alors ? la relecture par trop duraille pour vos petits neurones ?

Ferait beau qu’un jour un informaticien français révèle des secrets biens crades sur la francafrique par exemple… Donc… Omerta et pimprenelle !

Comment la France de manière faux culs’en tire-t-elle pour garder son image de nation des « droits de l’homme » ?

Pour Pierre Henri, directeur générale de France Terre d'Asile, la situation d'Edward Snowden ne répond pas du tout aux critères d’un réfugié politique. « Il s'est engagé dans un service de sécurité gouvernementale, il savait où il mettait les pieds, il a dû signer des engagements de confidentialité. », Waouh, quel humanisme, quel sens de la real politic ! En te suivant cher Pierrot-Henri, un nazi qui se serait repenti et aurait cherché à se réfugier à Londres chez de Gaulle, aurait été viré manu militari because il avait signé et prêté serment à la SS et à son Führer ? Ben merde alors ? Où se tient selon toi cher directeur général de France de « terre d’asile aliénée et de mecs tordus » une chose qui s’appelle « la conscience » ? Dans les coffres d’une banque Suisse, le cul du chameau de Kadhaf ou dans le cœur de chaque homme ?

Le syndrome des révélations

Ben oui, comme l’industrie pharmaceutique invente chaque semaine un syndrome quelconque afin de fourguer leurs pilules, ben, moi en ce joli mois de juillet j’en invente un : Le syndrome révélationo-atesrisksou si vous préférez, « je ne veux plus être complice de toute cette merde dont on m’oblige par contrat à couvrir toutes les dérives, la corruption et même les assassinats ». Les exemples récents font foison.

- Bradley Edward Manning, soldat américain qui a balancé à Wikileaks et àJulian Assange des infos classifiées « top secrets ».

- Herve Falciani, employé de la banque HSBC qui est à la base du scandale Cahuzac et des évadés fiscaux en France.

Reculons de quelques décennies :

- Jeffrey Wigand, travaillait pour la société Brown & Williamson - fabricant des marques Pall Mall et Lucky Strike - révèle au début des années 90 que ces compagnies ajoutaient des additifs chimiques dans le tabac afin d’accroître la dépendance à la nicotine.

- Daniel Ellsberg, ancien analyste employé par la RAND Corporation, provoqua une controverse politique nationale quand il fournit en 1971 au New York Times 7.000 pages de documentation top-secrète appartenant au Pentagone et concernant le processus décisionnel du gouvernement pendant la Guerre du Viêt Nam.

Et je n’en ai pêché que quelques-uns en exemples, espacées dans le temps. Pourquoi ces pères de famille, acheteurs de pavillons « mon rêve », promenant le chien « Youki », qui à la base n’ont aucune des qualités à devenir des héros poussent-ils la trappe à merde ? Des hommes qui bravent au prix de leur propre vie des institutions corrompues, des états voyous et des administrations scélérates, pourquoi font-ils cela grand-dieu-grand Sachem ? Pour une simple et unique raison. Ils sont envahis par un sentiment de culpabilité si fort qu’ils doivent se libérer. 99 % d’entre nous s’en accommodent et ne bronchent pas, mais il y a ce 1% qui échappera toujours aux meilleurs agents recruteurs de ces appareils de pouvoir. N’oublions jamais que presque tous, et sous toutes les latitudes nous avons grandis dans l’apprentissage de ce qui est bien ou mal, juste ou injuste, et une petite voix qui s’appelle la conscience nous susurre à l’oreille que ce que nous faisons est mal ; 99% la font taire, et ce 1% de rétifs l’entende au point qu’ils vont être capable d’affronter les pires cauchemars pour qu’elle se taise cette « petite voix » qui les turlupine.

D’autres… Ecrivent. C’est selon. La petite voix qui me dit « je n’aime pas le monde tel qu’il tourneboulât » Le seul truc que j’ai est mon stylo (mon clavier) et je vais y gueuler ma désapprobation. C’est peut être ça être citoyen du monde ?

A Ed Snowden, Courage vieux frère, NO PASARAN !!!

Georges Zeter/Juillet 2013

Pour la photo. Je me suis permis d’utiliser une œuvre de Giovanni Carosi appelée « L’homme qui court » et d’y adjoindre la fiole de celui qui est un Sarkozy gentil. J’espère que tu ne m’en voudras pas cher Giovanni ?

2 Messages de forum

Par contre, par ici les femen aux seins à l’air !

Je me permets encore de transmettre le lien de la lettre pétition d’excuse au président Morales puisqu’on est toujours dans le sujet.

Certains signataires sont restés vagues ou ont presque rien mis en remplissant les champs sur les coordonnées personnelles et leur signature a tout de même été validée donc même les plus frileux à donner leur coordonnées doivent pouvoir signer et n’ hésitez non plus à relayer c’est jusqu’au 20 juillet.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ernesto
commenter cet article

commentaires