Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'info des salariés de HOP!
  • : Blog d'information libre de toutes consignes politiques et syndicales, des salariés de HOP! La rédaction est assurée par un collectif composé en grande partie de militants de la CGT, certes, mais totalement libres de leurs propos et de leurs positions.
  • Contact

Recherche

31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 07:48

Le rapprochement entre le MEDEF et les organisations syndicales signatrices de l'ANI continu. Ce n'est même plus du rapprochement c'est clairement de la collaboration.

Regardez et écoutez ce qui est dit dans cette petite vidéo diffusée sur le site du syndicat des patrons, c'est assez édifiant! Comment se dire défenseurs du droit des salariés et, en même temps, collaborer avec des personnes ayant de telles idées!

Totalement incompréhensible.

http://www.medef.com/

Avant de vous laisser lire le reste de l'article, pour ne parler que de Régional et du comportement de ses organisations syndicales, se déroulait hier et aujourd'hui une séance de négociations sur la dénonciation des accords du Personnel Navigant.

Y sont convoquées tous les syndicats qu'ils soient catégoriels ou généralistes comme la CGT, la CFDT. Il faut dire que pendant que nous étions en salle de réunion, nos ex-partenaires ont brillé par leur absence et ce pour une bonne raison, ils étaient reçus dans le bureau de Mme la DG pour signer l'accord "sol" sur la réduction des coûts.

Donc, je résume:

- Négociations et paraphe de l'accord par la CFDT, le SNMSAC, FO

- Passage de l'accord au CE: les élus de ces mêmes syndicats (qui pour la plupart sont aussi ceux qui ont paraphé l'accord), votent "contre" ce document.

- Jeudi 30/05, signature définitive du document par ceux qui avaient voté contre.

Si vous, vous y comprenez quelques choses, dites moi.

Prochaines négociations: l'accord check C et l'accord mobilité.

Vous n'étiez pas au courant? On ne vous l'avait pas dit? Pas écrit sur les "tracts" de vainqueurs et de sauveurs de l'emploi? Et bien oui mais bon Amis, dans cet accord figure la renégociation des conditions de travail de nos collègues de l'entretien majeur et celles des conditions de déplacements des salariés de l'entreprise.

Bonne lecture

La CFDT et le Medef, tous ensemble, ouais !

jeudi 30 mai 2013

Un grand raout se tenait, mardi au siège de l’organisation patronale, pour célébrer la sortie des propositions communes sur la croissance.

Mardi soir, dans le grand auditorium du Medef, Laurence Parisot est « fière et heureuse » de partager la scène avec des syndicalistes. Sur la couverture du rapport Réinventer la croissance, agir ensemble pour une dynamique économique, les logos de trois organisations patronales (Medef, CGPME et UPA) et de trois syndicats (CFDT, CFTC et CGC) forment, relève-t-elle, « une ronde »

« Cela me fait penser au poème : Ah, si tous les gars du monde voulaient bien se donner la main ! Depuis 2005, depuis que je suis présidente du Medef, toutes nos organisations travaillent d’arrachepied pour tenter de dépasser les conflits. »

Et la patronne des patrons de se lancer dans une défense et illustration du dialogue social, visant en priorité Pierre Gattaz, le favori dans la course à sa succession : « Je mets un peu de solennité parce que cet acte majeur pourrait être mis en danger, avertit-elle. A gauche, à droite, dans les syndicats et dans le patronat, certains disent qu’on n’aboutit à rien par le dialogue social.

Aujourd’hui, les organisations syndicales admettent que la culture entrepreneuriale est fondamentale. Et moi, de mon côté, je dis : vive la culture syndicale ! C’est un engagement fort qui va nous offrir les bons choix pour renouer avec la rentabilité. »

A ses côtés, citant à plusieurs reprises l’accord de flexibilisation de l’emploi signé le 11 janvier dernier par tous les participants à la soirée, Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, hausse les épaules quand l’animateur de la soirée évoque l’absence de la CGT et de FO. « Cela ne nous affaiblit pas, promet-il. C’est plus exigeant de s’engager que de faire du surplace. » « Il faut marcher ensemble, renchérit Joseph Thouvenel, vice-président de la CFTC. Nos intérêts communs sont bien plus larges que l’opposition systématique. » Pour les trois syndicats, le document commun avec le patronat devra être « mis sur la table de la conférence sociale les 20 et 21 juin ». ■ par Thomas Lemahieu

Partager cet article

Repost 0
Published by Ernesto
commenter cet article

commentaires