Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'info des salariés de HOP!
  • : Blog d'information libre de toutes consignes politiques et syndicales, des salariés de HOP! La rédaction est assurée par un collectif composé en grande partie de militants de la CGT, certes, mais totalement libres de leurs propos et de leurs positions.
  • Contact

Recherche

14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 15:05
Repost 0
Published by La CGT régional - dans Retraites Moreau
commenter cet article
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 15:03
Repost 0
Published by La CGT régional
commenter cet article
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 13:34
Repost 0
Published by La CGT régional
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 21:46
Repost 0
Published by La CGT régional
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 21:17
Communiqué de la CGT-Air France

Des avantages d’un côté, désavantages de l’autre

“Je partage en 2 : les riches auront de la nourriture,les pauvres de l’appétit.” (*)

(*) Michel COLUCCI alias Coluche


N° 18 ‐2013 ‐ Roissy,Juin 2013


Notre PDG se plait à informer la presse de ses intentions avant de le faire auprès
des Organisations Syndicales de l’entreprise.

Ainsi le cadre est donné et la direction n’a plus qu’à formaliser ce que nous lisons dans les
différents journaux. C’est dire la qualité du dialogue social, la haute considération des
dirigeants pour les salariés Air France.
Nous marteler par tous moyens que « nous coûtons trop cher » :
Alexandre de Juniac a annoncé dans la presse qu’il fera un point de la situation Air France avec les syndicats de la compagnie avant le mois de juillet. Ce fut chose faite dès le lendemain de la parution de ces articles en session de CCE.


Alors que Transform’2015 est loin d’avoir produit tous ses effets néfastes pour les
salariés, un nouveau plan de mesures d’économies et de restructuration est
annoncé pour septembre. Pourtant, la direction était formelle, le plan Transform était bien
calibré et suffisait à ramener Air France vers le chemin de la profitabilité….
La CGT avait raison, ce plan à courte vue, sans perspective d’avenir pour les salariés, n’est pas adapté. Selon Alexandre de Juniac, Air France devra entamer une nouvelle phase de restructuration de son activité Court et Moyen Courrier ainsi que de la branche Cargo.
Le lancement des bases de province de Marseille, Nice et Toulouse et l’augmentation de la productivité des personnels, sont présentés comme insuffisants pour ramener le réseau Court et Moyen Courrier à l’équilibre. Même chose pour l’activité Fret d’Air France et de KLM, dont la flotte d’avions tout Cargo a été fortement réduite.


Le PDG présente les choses ainsi : «…nous présenterons en septembre un ensemble de
mesures soumises à la négociation. Il ne s’agira pas de mesure
ttes ».
Dans ce contexte, des transferts d’activités vers Transavia, la filiale low cost et Hop, le pôle régional d’Air France,sont fortement envisagés.
« Il faut davantage de flexibilité au sein du groupe, qui doit fonctionner comme une grande
fa
mille », lance à la presse Alexandre de Juniac.


La référence à la « famille » du groupe AF n’est pas anodine. Elle prépare les consciences à la mobilité au sein du groupe.
Pourtant, les syndicats signataires de Transform’2015 annonçaient triomphalement l’avoir repoussée au profit d’une mobilité interne à
Air France uniquement… Au regard de cette mobilité imposée pour les salariés, l’immobilisme règne au sein de la direction qui tend à devenir un club de cadres
dirigeants se redistribuant les bonnes places.
Rompre le contrat social entre les salariés et l’entreprise :
Nous le savons depuis plusieurs semaines, nos GP sont insidieusement remis en cause. De plus en plus de plaintes émanent des personnels de la
compagnie. La direction impose au Revenue Management des quotas de GP par vol pour
parvenir à maximiser les recettes. Nombre de vols partent sans qu’aucun R1 ne soit disponible sur GpNet. Il semblerait que des pistes soient recherchées pour limiter, à l’année, le nombre de GP par salarié…
MAIS ON NE NOUS DIT PAS TOUT…

Pourtant,la direction était formelle,le plan Transform était bien calibré et suffisait à ramener Air France vers le chemin de la profitabilité…Ah ?

- Tous les directeurs et membres des comités
exécutifs du groupe AF/KLM ne paient sur leurs GP que les taxes aéroportuaires sans quota de billets, cela vaut aussi pour leurs familles,
- Les dirigeants ayant quitté l’entreprise jouiraient toujours, ainsi que leur famille, de
ces droits: J‐C C. ancien CDB AF et ex PDG d’Airlib, B A. PDG débarqué suite à un certain
conflit en 1993, C B. grand amateur de cigares, P‐H G. viré/remercié pour mauvaise gestionavec 1,5 M€, P d I. ex patron de l’exploitation AF et actuellement PDG de Corsair,
- Avec la mise en place de la holding AF/KLM le nombre de bénéficiaires de ces avantages exorbitants du droit commun augmente aussi vite que nos droits diminuent,
- Tous ces dirigeants disposent d’une carte de crédit AF pour la prise en charge des
hébergements, frais de restaurations et invitations diverses et variées,
- La plupart dispose d’une voiture dont AF paie la location,quand ils/elles n’ont pas un chauffeur,
- Pour certains, une partie de leurs frais de logement est prise en charge par la compagnie,
- Les plus hauts dirigeants continuent de s’octroyer des retraites‐chapeau avec
l’argent de la Compagnie, fruit de notre travail à tous, malgré les promesses de notre
PDG d’engager un chantier destiné à revoir ce système. Notre PDG part vers la Holding, le chantier est toujours en chantier!


Pendant que ces grands pontes naviguent sur le registre de la lutte des classes en première classe, des salariés sont laissés à l’abandon, sans poste, d’autres sont licenciés sous des prétextes fallacieux, cadres et non cadres, sans droit aux GP, parfois après 40 ans de travail au sein d’Air France…


Il est nécessaire de s’indigner et d’agir :
Si nous continuons de laisser faire, l’entreprise ne sera jamais rentable pour ses salariés. Nous sommes entrés dans un cercle vicieux où il nous sera demandé toujours plus d’efforts pour un contrat de travail sans cesse dévalué.


Mais des efforts au service de quelle cause et pour qui ?
Si nous laissons faire, nous n’aurons à terme aucun retour sur notre travail et notre
engagement, nous ne travaillerons que pour servir les intérêts d’une minorité. Tout ceci est choquant et indécent, surtout quand notre ceinture est serrée d’office de plusieurs crans par ceux qui portent des bretelles!


Tous nos efforts ne serviraient‐ils qu’à maintenir leurs privilèges ?
Où est l’éthique ? Où est la morale ? Où est la justice ?
Quand on veut faire la leçon, il faut déjà donner l’exemple. Si nombre de personnels sont démotivés et n’entrevoient que de tristes perspectives à l’horizon, cela démontre que la stratégie en place n’est ni juste ni équitable. Les acteurs de l’entreprise ne sont
pas des figurants, la pièce ne peut se jouer sans celles et ceux dont les qualifications et
investissements font vivre l’entreprise. Nous refusons clairement de devenir des salariés low‐cost, nous refusons un Transport Aérien tiré vers le moins disant social et sécuritaire.


Échangeons, parlons, réfléchissons, emparons-nous de notre avenir avant qu’il ne s’empare de nous !

Repost 0
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 15:46
Repost 0
Published by La CGT régional
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 12:13
Repost 0
Published by La CGT régional
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 10:22
Repost 0
Published by La CGT régional
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 10:22
Repost 0
Published by La CGT régional
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 10:21
Repost 0
Published by La CGT régional
commenter cet article