Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'info des salariés de HOP!
  • : Blog d'information libre de toutes consignes politiques et syndicales, des salariés de HOP! La rédaction est assurée par un collectif composé en grande partie de militants de la CGT, certes, mais totalement libres de leurs propos et de leurs positions.
  • Contact

Recherche

15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 07:51

Cet article est reposté depuis les-ailes-des-pnc.overblog.com.

L'avarice de Ryanair met en danger les passagers...

Une fois de plus, le pirate de l'air Ryanair fait parler de lui. En effet, selon un rapport des autorités espagnoles, les pratiques de la compagnie irlandaise pour économiser du carburant sont dangereuses.

Y’aura-t-il assez de carburant jusqu’à l’atterrissage? Cette question, les pilotes du vol RY9ZC de Londres à Alicante, ont dû se la poser le 14 mai 2010. En effet, ils ont dû se résoudre à envoyer un appel au secours à leurs collègues au sol, rapporte le Bund.

Selon leur " mayday, ils s’inquiétaient de savoir si leur appareil contenait encore suffisamment de carburant pour pouvoir atterrir – non pas à Alicante, comme prévu, mais à Valence, pour cause de retard causé par des vents contraires.

Des cas comme celui-là sont très fréquents chez Ryanair . Les autorités espagnoles se sont penchées sur plusieurs cas où les appareils de la LOW COST ont été contraints de se poser en urgence.

The Independent a révélé peu après un de ces incident que les restrictions budgétaires de la compagnie irlandaise obligeaient les pilotes à procéder à un ravitaillement minimum en kérosène et à justifier par écrit tout excédent.

Ryanair s’est toujours défendue en affirmant que tous ses vols opéraient avec "les niveaux de kérosène requis" et assure qu’aucune pression n'est exercée sur ses pilote.

Mais voilà qu'en juin 2013, des documents publiés par Le Nouvel Observateur sont venus confirmer les allégations de The Independent. Des courriers envoyés aux pilotes les invitent en effet à limiter leur consommation de carburant.

Les plus économes ( ou dangereux malgré eux...?) ont même droit à une lettre de félicitations à la fin de chaque mois et un tableau des performances de chacun est régulièrement affiché. Si un pilote dépasse de 300 kg la limite de carburant fixée par la compagnie, il doit présenter une explication "valide et raisonnable".

Selon certaines informations qui ont " fuité " dans la presse britannique, 90% des pilotes estiment que Ryanair n’a pas une politique de sécurité "transparente". Pire : plus de la moitié n'osent pas aborder ces problèmes avec leurs supérieurs. Car neuf pilotes sur dix estiment que la compagnie dissuade les pilotes de partager leurs inquiétudes quant à la sécurité des vols.

Bien évidemment, selon le patron de Ryanair, Michael O'Leary, tout ceci n'est qu'un " sale mensonge " et aurait provoqué une terrible colère chez O'Leary. Comme on dit, " il n'y a que la vérité qui blesse " Monsieur O'Leary.

Partager cet article

Repost 1
Published by Briand Sylvia. CGT PNC Régional.
commenter cet article

commentaires