Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'info des salariés de HOP!
  • : Blog d'information libre de toutes consignes politiques et syndicales, des salariés de HOP! La rédaction est assurée par un collectif composé en grande partie de militants de la CGT, certes, mais totalement libres de leurs propos et de leurs positions.
  • Contact

Recherche

18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 22:00

C'est bien ce que rapportent depuis des mois les élus du CHSCT de Régional, filiale d'Air France.

La direction refuse de prendre en compte les avertissements et les alertes qui ont été faites à maintes reprises par les instances. Il aura fallut une réunion du Comité Hygiène Sécurité et Conditions de Travail en charge des salariés des escales et du siège social à laquelle ont assisté l'Inspectrice et le médecin du travail, pour que "l'affaire" sorte du périmètre étroit dans lequel la direction souhaitait restreindre cette affaire (dans le .pdf joint, un article sur le sujet dans l'Humanité).

De plus, alors que nos Camarades avaient souhaité communiqué loyalement sur ce sujet et attendait de réaliser une information commune avec la direction dans un véritable soucis de prise en compte loyal et sérieuse (ce que leur avait assuré le président du CHSCT), martine Séleznef, DG, envoyait une lettre aux salariés les assurant de toute sa bonne volonté sur le sujet: "n'hésitez pas à vous confiez à vos encadrants" conseille t'elle en substance. Sauf qu'une partie des problèmes vient de là et que, les dits "encadrants", ont, jusqu'à présent, seulement montrés leurs incapacités à gérer les situations que cette même DG met en place à marche forcée sous les directives d'Air France et de Lionel Guérin.

Et pendant ce temps là, les restructurations de services, jeux de chaises musicales, retrait de charge de travail "bon tu vois, on ne va pas vous garder à deux dans le service, il y a à peine du boulot pour une personne", et autres continuent sous la houlette de notre tout nouveau directeur des ressources sois-disante humaines.

Voiçi donc la communication de nos Camarades du CHSCT qui date de vendredi dernier et que la direction a donc choisit de ne pas faire commune.

Information CHSCT administration & escales

Le 5 septembre dernier, le CHSCT Administration & Escales s’est réuni pour traiter du point suivant « souffrance psychologique des salariés du siège social et des escales suite aux annonces de suppression de postes ».

Le médecin, l’infirmière et l’inspectrice du travail étaient présents.

En début de séance, le docteur Boyer a fait une déclaration mettant en alerte la Direction sur l’état de santé physique et mentale des salariés de Régional (cf pièce jointe).

Au vu des événements soulevés dans cette déclaration, les élus ont mis en œuvre leur droit d’alerte :

Suite à la déclaration d’alerte de la médecine du travail en date du 05 septembre 2013, et aux nombreux témoignages de souffrance psychologique des salariés de Regional, les élus considèrent que les mesures prises par la Direction après le droit d’alerte d’octobre 2012 sont inefficaces.

En effet, nous constatons que le danger grave et imminent persiste et que la situation psycho-sociale se dégrade de manière significative depuis la mise en place des restructurations et du Plan de Départ Volontaire.

En conséquence, nous vous informons que nous mettons une nouvelle fois en œuvre un droit d’alerte suivant l’article L.4131-2 du code du travail.

Conformément à celui-ci, nous vous demandons de procéder sans délai à une enquête commune et de prendre les dispositions nécessaires pour remédier à la situation.

Nous vous rappelons qu’en cas de carence et d’inaction de votre part, nous nous réservons le droit de saisir l'inspection du travail.

Pour le CHSCT Administrations & Escales,

Le secrétaire,

Laurent CRETAGNE

Le 13 septembre, à l’initiative de la Direction (comme la loi le prévoit), une nouvelle réunion extraordinaire était organisée pour décider des modalités d’actions urgentes à mettre en place et l’ouverture d’une enquête.

Le CHSCT vous informera de l’avancée de ces actions. Vous pouvez d’ores et déjà joindre les élus ou le médecin du travail pour toute question ou pour leur exposer vos doléances et interrogations en toute confidentialité.

Des salariés en détresse chez Régional?

Ce qui nous concerne est dans l'encadré au milieu de l'article

Partager cet article

Repost 0

commentaires