Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'info des salariés de HOP!
  • : Blog d'information libre de toutes consignes politiques et syndicales, des salariés de HOP! La rédaction est assurée par un collectif composé en grande partie de militants de la CGT, certes, mais totalement libres de leurs propos et de leurs positions.
  • Contact

Recherche

8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 21:28
Décidement, ce goût étrange pour les péniches

Décidément, ce goût qu'a notre direction pour les péniches, il faudrait que j'en parle au disciple de Freud qui touille de temps en temps le bouillon de mes névroses.

Vous trouverez en fin d'article, le texte du tract qui sera diffusé demain chez HOP!Régional, "Business Unit" de HOP!, elle même filiale d'Air France.

Pourquoi maintenir un suspense inutile, c'est d'un appel à la grève qu'il s'agit.

Vous lirez, je ne vais me substituer à cette communication. Il faut néanmoins que je vous dise ce que je pense du fond de cette histoire, hormis la "faute de goût" que constitue cette fête sur une péniche fusse t'elle ancrée dans la capitale.

La colére vient des salariés, pas des Organisations Syndicales, somme toute, relativement blasées des comportements des directions successives. Une colère légitime, dont les causes viennent de la propagande directoriale. "Réduction des coûts", "..Vous êtes trop chers.." etc... etc... Celà bientôt deux ans que ces propos sont répétés, martelés à l'ensemble des salariés du groupe et même si, en fin de compte, cette "sauterie" commerciale ne représentera pas grand chose dans les pertes de la compagnie HOP!, vous avouerez que c'est, au moins, maladroit.

Comme est particulièrement maladroit, la répétition permanente du leitmotiv pré-cité.

Quel en est l'effet, aujourd'hui? Un découragement total et profond!

La direction fait la démonstration permanente qu'il est impossible de lutter avec nos concurrents, nous restons en permanence trop chers.

Ainsi, la création de HOP! qui amenait pour certains un véritable espoir est en train de se transformer, par la faute des dirigeants, en démonstration d'impuissance. C'est le début d'un splendide gâchis. Ce n'est pas le premier.

Il y a bien longtemps que je n'ai plus d'illusion sur l'avenir du court et moyen courrier au sein du groupe Air France. Je pense que nous "boucherons les trous" et occuperons les créneaux d'utilisation des aéroports le temps que Transavia monte en puissance. Après...

Plus d'illusions si la situation évolue vers la peur que les directions d'Air France et de HOP! utilise comme moyen pour "asservir" (c'est fort, mais je ne trouve pas de synonyme) les salariés. La peur, dont parle Edward Bernays dans Propaganda (commenté dans l'édition française par Norman Baillargeon, excellent!!), est un moyen sûr de faire passer les choses. Peur qui entraîne division, réaction corporatiste, exclusion de l'autre. "Ouf, c'est tombé à côté..." sans ce rendre compte (ou si, justement), que la prochaine fois, il y a de grandes chances pour que ce soit ton tour.

Donc, il ne faut pas avoir peur. Et pour ne pas avoir peur, il faut s'unir et résister. C'est ce que nous sommes en train de faire avec les syndicats CGT d'Air France et de Britair.

Le texte du tract:

Le champagne coule à flot

chez HOP !

Les salariés trinquent

Le 28 mai lors du CE, la direction nous a informé qu’un PDV était en projet à la maintenance, avec à la clé la suppression de 27 postes.

Le même jour nos DS reçoivent avec stupéfaction 2 messages :

  • Les informant de l’annulation du séminaire social prévu de longue date,
  • Les invitant à un cocktail dinatoire sur une péniche à Paris le 15 juin.

D’un côté nos dirigeants remercient les salariés qui se sont investis avec un PDV, de l’autre coté ils remercient les clients et partenaires en les invitant à une soirée Jet set. Donc c’est Caviar pour les uns, PDV pour les autres. Il est temps de réagir, tout n’est pas perdu.

Nous savons également organiser des festivités, nous l’avons déjà prouvé par le passé. Le temps est venu pour nous de nous faire entendre.

Les affairistes qui ne pensent qu’à gérer leurs ambitions personnelles ne nous proposent aucune garantie pour l’avenir. Nous ne voyons toujours pas venir de projet industriel pour la maintenance.

Hop s’est construit sur le travail des différentes catégories de personnel des compagnies Régional, Brit’air et Airlinair et non sur les incertitudes financières, économiques et sociales d’apprentis sorcier. Ils ont oublié que ces salariés sont et seront toujours la richesse principale de la compagnie.

Nous sommes hermétiques à leur technique de division qui consiste à monter Brit’air contre Régional, Morlaix contre Clermont-Ferrand ou Lille.

Ce tract tient d’invitation pour Mr GUERIN et son équipe qui n’auront pas besoin de confirmer leur présence à la prochaine grillade party organisée à Clermont-Ferrand. Ils vous doivent des explications et surtout le respect.

Mais auront-ils le courage de venir ?

La CGT Régional appelle l’ensemble des salariés de la compagnie à un arrêt de travail le lundi 15 juin de 11 heures à 14 heures. Soyez nombreux à vous exprimer.

La CGT une force à vos

cotés

Partager cet article

Repost 0

commentaires