Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'info des salariés de HOP!
  • : Blog d'information libre de toutes consignes politiques et syndicales, des salariés de HOP! La rédaction est assurée par un collectif composé en grande partie de militants de la CGT, certes, mais totalement libres de leurs propos et de leurs positions.
  • Contact

Recherche

10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 19:13

Comme vous avez pû le constater, j'ai retiré un article.
Il traitait des propos tenus par deux adhérents de la CFDT suite aux résultats des dernières élections professionnelles dans notre compagnie.
Je ne reviendrai pas sur leur comportements et leurs propos, seule, la réalité compte, et la réalité est celle que je vous décrivais, chiffre à l'appui dans le post :

  • UNSA : CE : 2 titulaires 1 suppléants DP : 1 titulaire 2 suppléants

  • CFDT : CE : 1 titulaires, 1 suppléante DP : 2 titulaires 0 supléant

  • CFE/CGC : 1 suppléant DP : 0 titulaire 1 suppléant

  • CGT : 3 titulaires 3 suppléants DP : 4 titulaires 4 suppléants

Total : 12 élus pour « l'alliance » CFDT, SAC, CFE/CGC

14 pour la CGT...

(Ah si, une petite information : la CFDT attaque la direction de Régional demandant l'annulation des élections dans le collège « cadres », collège qui ayant fait perdre la représentativité syndicale. Nul doute qu'à la vue du peu d’entrain que met la direction à se défendre, la CFDT aura vraisemblablement gain de cause. Il faut aussi dire que, pour argumenter mes doutes, la direction de Régional se retrouve dans une très mauvaise position, puisque l'un de ses « alliés » historique, disparaissant (la CFDT), il lui devient extrêmement difficile, voir impossible, de faire signer un accord collectif Sol valide par le seul SAC. Elle a donc besoin de revoir la CFDT représentative...

Fin de l'aparté).


Par contre, je pense utile d'expliquer ce qui a conduit au retrait de l'article et à ce qu'il y a à dire sur le sujet.
Le reproche principal qui nous est fait est l'image de " guerre" perpétuelle que les organisations syndicales se mènent.
Cette image n'est pas une image, c'est une réalité.


Ceci étant dit, cette situation est déplorable et, contrairement et ce que l'on vous raconte, nous sommes, je suis, le premier a le regretter.
J'ai été extrêmement critiqué quand, il y a un peu plus de trois ans, j'avais défendu idée d'une Union Syndicale SOL-PN (avec une majuscule pour la différencier de "l'autre").
Critiqué par certains de mes Camarades qui pensaient, en toute honnêteté, se basant sur les expériences du passé, que toute alliance avec les OS du Personnel Navigant était impossible.
Et puis, à situation exceptionnelle, comportement exceptionnel. On a testé et ça a marché. Il faut reconnaître également que le renouvellement des responsables Syndicaux du PN, a largement contribué au fait que cette Union fonctionne.
Dans cette position, il était plus simple de " museler" les comportements, comment dire, anachroniques, des autres « syndicalistes » du Sol.
Je rappelle juste, mais c'est important, que la première défection à cette Union vint non pas des PN, mais bien des élus du SNMSAC, qui, contre la position communes, donnèrent un avis au Comité d'Entreprise, validant une consultation capitale.


l'Alliance s'acheva avec les négociations sur la réduction des coûts.
Je sais que je l'ai maintes fois répété, mais je vous en remets une couche. Nous sommes opposés à toutes mesures impactant les salariés tant que la direction de HOP! , celle de Régional ne faisant que suivre les ordres, n'aura pas cherchée d'autres mesures, que celles touchant directement les salariés, permettant de faire de substantielles économies.


Exemple: vous avez tous constatés que la construction de notre réseau, mise en place par Air France, entraîne des particularités qui ne permettent pas une exploitation optimum de nos avions.
Quand un appareil d'Easyjet décolle à 7:00 pour finir sa journée à 23:00 avec des touchés de 25mn, nos avions subissent un programme "à trous", avec de longs stop au sol, des décollages tardifs etc...
Comment, dans ce cas, arriver aux rentabilités présentées comme cible à chaque présentation faite par les directions?


Deux options:
- soit l'objectif est atteignable, et des mesures radicales doivent être prises quand aux réorganisations opérationnelle et commerciale de la compagnie (les 15% sur le personnel sont alors insignifiants par rapport au reste).

- Soit tout ce qui se passe actuellement n'est que du « théâtre », Air France sachant déjà que son court et moyen courrier est mort et qu'il faudra juste un peu de temps pour se débarrasser du secteur. On amuse un peu le « petit peuple » en attendant.

Dans ces deux hypothèses, trouvez moi juste une raison, même infime, de justifier un accord sur la « réduction des coûts », il faudrait ajouter, « du personnel » ?

Rien ne justifiait d'ouvrir des discussions sur ce sujet, et ce que nous avons perdu ce jour là, nous l'avons perdu « gratuitement », aucune mesure n'étant venues compenser les pertes de rémunérations et le recul de nos acquis consentis par les signataires de l'accord.

Rien ! Juste une promesse d'ouvrir des discussions sur le Compte Épargne Temps. Vous avez bien lu, des « promesses d'ouvrir des discussions » ! Rien, encore, sur le contenu de ce que pourrait être ce CET. Il suffira à la direction d'arriver avec rien pour que la promesse soit tenue !

Pensez vous que cette signature est le fait d'organisations syndicales responsables ?

Franchement, ouvrez les yeux !

C'est complètement stupide. Le plus fort, c'est que certains d'entre eux le reconnaissent...

Comme tant de choses... Après...

Vous voudriez donc que nous nous entendions tous, nous aussi.

Malheureusement, et je vous assure que je suis sincère : malheureusement, il y a trop de différence entre notre vision de la défense des salariés et celle, souvent de compromission ou de naïveté béate, de la CFDT et du SAC de Régional. Je précise de « Régional », car nous nous nous entendons parfois fort bien avec des représentants de ces syndicats d'autres compagnies. Il s'agit bien, donc, d'une histoire d'hommes et pas, comme on voudrait vous le faire croire, d'une histoire de dogme, histoire qui voudrait que CGT = « On refuse tout ». C'est évident, il est bien plus simple de propager ce genre d’imbécillité que d'expliquer pourquoi la CGT n'a pas signé tel ou tel accord. Beaucoup plus simple de continuer à dire que « la CGT, c'est des Rouges », au lieu d'expliquer qu'un signature apposée est motivée par un marchandage pour son intérêt personnel ou par des raisons obscures que seule la médecine pourrait comprendre.

S'entendre ? Un jour peut être quand les « syndicalistes » du SNMSAC et de la CFDT auront enfin compris (où choisis..) dans quel camp ils se trouvent, que la stratégie de la signature pour la signature dessert d'abords les salariés qu'ils sont pourtant charger de défendre.

Mais pour cela, il faudra que les gens changent, ou soient remplacés et là, c'est une autre histoire.

S'entendre?

Partager cet article

Repost 0
Published by Ernesto
commenter cet article

commentaires