Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'info des salariés de HOP!
  • : Blog d'information libre de toutes consignes politiques et syndicales, des salariés de HOP! La rédaction est assurée par un collectif composé en grande partie de militants de la CGT, certes, mais totalement libres de leurs propos et de leurs positions.
  • Contact

Recherche

30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 21:08

Vous trouverez ci-dessous le texte envoyé aux adhérents de la CGT-HOP Régional.

Si l'affaire n'était pas si grave, j'aurai osé une petite plaisanterie, car je souhaite également apporter quelques "humeurs" à la suite de cette communication. Un truc du style: "lisez, je vous reprends après...", mais je ne suis pas d'humeur .


Bonsoir à tous et toutes

Vous avez tous et toutes je suppose, appris l'affaire qui touche aujourd'hui votre, notre, Syndicat.
L'actualité est ainsi faites, qu'il ne se passe pas une semaine, un jour sans que des révélations concernant des personnalités politiques, des dirigeants d'entreprise n'apparaissent au grand jour, renforçant l'idée du "tous pourris".
Des retraites chapeaux se montant à plusieurs dizaines de millions d'euros, l'argent aux provenances douteuses placé en Suisse, les abus de tous ordres deviennent monnaie courante et touchent tous les partis, tous les secteurs de l'État, l'ensemble de la société. Il n'y a plus ni " gauche" ni droite, seulement des hommes croupissant dans la même fange. Même le FN, parti se présentant comme LA solution est concerné. Il ne fait "pas mieux", au contraire même.

Le pouvoir rend fou! C'est une triste évidence.

Aujourd'hui c'est la CGT qui est touchée.

Ce n'est pas rien!

Symbole du dernier rempart contre les abus du système capitaliste, icône de la défense sans concession des exploités, les révélations du Canard Enchaîné viennent discréditer les dirigeants Confédéraux.
Je dis sciemment "les" dirigeants car ce n'est pas seulement Lepaon qui est en cause dans cette affaire, mais bien un groupe de personnes sensé mener les actions du plus ancien des syndicats français, le premier historiquement.


Que ces révélations arrivent à la veille de la tenue d'une réunion MEDEF-syndicats, n'est pas anodin, certes, mais le problème n'est pas de savoir s'il y a manipulation médiatique ou pas. Les faits sont avérés, reconnus et pire défendus et trouvés normaux par certains.


Nous ne sommes pas de ceux là! Nous ne le serrons jamais!
Nous avons toujours été extrêmement critiques, vous le savez, quand à la ligne prise par la "direction" de la CGT depuis Bernard Thibaut. Cette ligne se rapprochant de celle défendue par, entre autres, la CFDT, n'est pas, à notre sens, conforme aux valeurs portées nos statuts.
Aujourd'hui, ce n'est pas un problème de ligne syndicale, mais bien celui de comportements déviants, inexcusables, injustifiables.
"Mr Lapaon habitait en province. Il lui fallait un logement sur Paris".
Et alors, il ne pouvait pas se le payer!
Quand un salarié est muté, son patron prend en charge son logement? Oui, pour les cadres et les dirigeants, ce que n'est pas T. Lapaon. Il n'est pas " patron" de la CGT, mais responsable, nuance importante sûrement oubliée! Comme le reste!


La CGT Regional dénonce donc avec force les dérives comportementales et financières de certains dirigeants confédéraux et fédéraux.
Nous proposons à notre Commission Exécutive de suspendre le reversement des cotisations vers les instances fédérales et confédérales et ce, jusque ce que des sanctions exemplaires soient demandées par le Comité Confédéral National de la CGT.
Nous ne comprendrions pas que ce monsieur ainsi que ceux ayant permis de telles dérives restent au sein d'une organisation comme la notre.
Vous avez trahis, messieurs, et pour les traîtres et les nantis, il y a de la place ailleurs.


Fraternellement

Philippe Guégan

Joël Rondel

Stéphane Chaussidon

Secrétaires de la CGT-HOP! Regional


C'est une bonne prise de position et nous aimerions beaucoup être rejoint par d'autres, tout aussi scandalisés de ce que l'on apprend aujourd'hui par la presse.

La journée a été le théâtre de nombreuses interventions sur ce sujet. Mailly, pour FO, Berger pour la CFDT, jusqu'à Gattaz à qui l'on a demandé son avis.

Berger! Ah Berger! T'entendre parler des abus des autres déclenche chez moi une crise incontrôlable d'hilarité. Toi et tes sbires qui ne font que trahir les gens que tu es sensé défendre. Toi, qui par tes positions, tes déclarations et tes signatures, entérine la casse programmée par tes copains socialistes, du code du travail. Toi qui dirige une organisation dont les dirigeants se reclassent depuis des décennies dans des organismes gouvernementaux, des "think tank" libéraux, des cabinets conseils aux entreprises, toi tu aurasi des leçons à donner! TOI?!

Gattaz, patron des patrons de père en fils, tu oses parler du sujet!? Toi, dirigeant d'une organisation qui a cautionné le versement de pots de vins à FO et à la CGC par l'UIMM? Toi, qui trouve normal retraites chapeaux, parachutes dorés dont les montants atteignent ceux des des salaires d'une vie de dizaines, centaines de salariés? TOI, tu oses intervenir?

Fillipo, tu parles sur le sujet? Ton organisation ne réclame t'elle, pas la dissolution des syndicats? Lepaon a trahit la classe ouvrière" aurais tu déclaré. Tu t'y connais, c'est exactement ce que vous faites à longueur de journée par vos déclarations empruntées aux gauchistes convaincus. Seulement voilà, les Gauchistes croient ce qu'ils déclarent, pas vous. Tu es à classer avec tes potes, au même niveau que hollande et son discours du Bourget. Des gros menteurs. Beurk

Ne vous méprenez pas, ce coup de gueule ne vient pas en "excuse" à l'affaire Lepaon, il va y avoir droit. Non, c'est simplement une indignation d'un citoyen devant les déclarations de "faux culs" qui ferraient mieux de se taire plutôt que d'en rajouter.

Dites moi, journalistes de tout poils, pourquoi n'avez vous pas été interroger de vrais militants de base, de vrais Syndicalistes? Pourquoi n'avez vous jamais relayés les contestations internes à la CGT? Vous voulez faire croire que nous sommes tous complices. Savez vous ce qu'est LE Syndicaliste CGT, CFDT, FO, UNSA?

Non, vous ne savez pas, parce que le sujet ne fait pas vendre, il ne fait pas s'indigner le pauvre gars, la pauvre femme, qui rentre le soir complètement vidé par sa journée, qui essayent de finir le mois à partir du 5. Vous préférez leur asséner l'information, "nanana! Les derniers auxquels tu crois sont des traîtres. Tu vois bien qu'il est inutile de résister. Reprends donc une petite page de pub".

T. Lepaon, tu as trahi. Toi et la bureaucratie syndicale en place!

Je t'en veux, mais alors je t'en veux, tu ne peux pas imaginer!

Tu (vous) foules aux pieds l'engagement au quotidien de milliers de militants sincères. Tu (vous) ridiculise le pauvre gars qui distribue des tracts à 5:00 du mat' devant sa taule. Tu (vous) traînes dans la boue le militant qui défend tous les jours les valeurs de la CGT. Tu (vous) dévalorises les combats menés par les syndiqués, les travailleurs dans leurs entreprises. Sacrifices financiers, vies privées réduites à leurs plus simples expressions, dépressions, poursuites judiciaires, harcèlements par les chefs d'entreprises et leurs sbires, tu (vous) en avez entendu parler, non?

Cette histoire de travaux n'est que la partie émergée de l'iceberg. Il y a depuis plusieurs années, un vrai problème d'idée et d'orientations à la CGT. Je crois bien que nous aurions tous eu une autre réaction si nous pensions que les dirigeant confédéraux ET fédéraux étaient à la hauteur des enjeux. Ce n'est pas le cas.

Thierry, quand tu rentreras dans ton appartement de Vincennes, quand tu allumeras la télé, penses un peu à ceux qui se sacrifient, tous les jours pour défendre les valeurs portées par la Charte d'Amiens, en 1906. Et réfléchis.... Pas trop longtemps.

Confédération Générale du Travail
STATUTS

Préambule Le syndicalisme est né de la double volonté des salariés de défendre leurs intérêts immédiats et de participer à la transformation de la société.

Depuis sa création, il a joué un rôle déterminant dans la conquête de garanties sociales qui ont contribué à changer la condition humaine.

Fidèle à ses origines, à la charte d’Amiens de 1906, héritière des valeurs humanistes et internationalistes qui ont présidé à sa constitution, considérant la pleine validité des principes d’indépendance, de démocratie, de respect mutuel et de cohésion contenus dans le préambule des statuts de1936 (intégré aux présents statuts), la Confédération Générale du Travail défend les intérêts de tous les salariés sans exclusive, en tous temps et en tous lieux. Elle intervient en conséquence librement sur tous les champs de la vie sociale, elle participe au mouvement de transformation sociale.

Par son analyse, ses propositions et son action, elle agit pour que prévalent dans la société les idéaux de liberté, d’égalité, de justice, de laïcité, de fraternité et de solidarité.

.../....

Article 4

La CGT se fonde sur un fonctionnement démocratique. L e s syndiqués y sont égaux, libres et responsables.

Ils sont assurés de pouvoir s’exprimer en toute liberté, d’être informés et de se former, de participer à l’ensemble des décisions concernant l’orientation syndicale selon les modalités prévues par les statuts des syndicats et des unions de syndicats auxquelles ils appartiennent et de pouvoir participer à l’exercice des responsabilités syndicales.

Ils ont la responsabilité de se conformer aux principes de la démocratie, de l’indépendance, du respect du pluralisme d’opinion et de solidarité. Ils participent par le versement d’une cotisation au financement de l’activité et de l’action syndicale.

.../...

ARTICLE 34 :

La cotisation syndicale versée régulièrement par chaque syndiqué – et sa ventilation à chacune des organisations qui constituent la CGT – matérialise son appartenance à la CGT et constitue un élément essentiel du financement de l’organisation.

Elle assure l’indépendance de toute l’organisation. Elle donne les moyens d’une activité syndicale de qualité et permet d’en assurer le développement.

.../...

Et pas de payer les travaux dans les appartements de ses responsables

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ka 31/10/2014 14:45

C est une honte !!!!! Je suis scandalisée !!!!! Comment peut on voler et manipuler ses camarades !!!! C'est pas ça la CGT !!!! Dehors les traîtres !!!!

Olivier 30/10/2014 23:04

100% d'accord. Je ne veux pas être pris en otage par des dirigeants qui ne me représentent plus en agissant comme ça. Et la Direction qui a accepté et trouvé des excuses à ces excès.
Mais la CGT ne se résume pas à eux heureusement, et c'est pour ça qu'on arrivera à se relever ensemble.