Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'info des salariés de HOP!
  • : Blog d'information libre de toutes consignes politiques et syndicales, des salariés de HOP! La rédaction est assurée par un collectif composé en grande partie de militants de la CGT, certes, mais totalement libres de leurs propos et de leurs positions.
  • Contact

Recherche

7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 10:06

Dans la presse aujourd'hui, au sujet du procès opposant les élus du Comité d'Entreprise à la direction de Régional, avec en embuscade HOP et Air France, puisqu'une avocate de la compagnie "mère" était également présente à l'audience.

Air France : la direction de Régional retire son plan social

Le SNPL poursuit toutefois son action en justice sur le fond contre le PSE, qui menacait 47 postes de pilotes en 2013 et 15 en 2014. La direction de Hop ! Régional a retiré le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) prévu concernant les pilotes de la compagnie, annonce le SNPL Régional. Ce retrait, selon un compte rendu du syndicat, "pourrait être en relation avec la procédure judiciaire engagée par le CE sur le PSE et dont le jugement sur le fond" était "prévu le 5 novembre 2013". Contactée par l'Echo touristique, la direction n'était pas en mesure de commenter ces informations. "Si la justice nous donnait raison sur les reclassements chez Transavia en cas de licenciement, cela pourrait bien faire jurisprudence dans tout le groupe Air France", assure le syndicat, qui attend un verdict le 19 décembre. De fait, le plan social présenté par la direction ne prévoyait pas de reclassement des pilotes de Regional au sein du groupe Air France, alors que Transavia, filiale en plein développement, est en train d'embaucher et accueille des pilotes de la compagnie nationale.(plus une prime. Ndr)

"L'objectif de ce PSE, c'était de nous mettre la pression pour que l'on accepte une baisse générale de nos salaires de 15% pendant les négociations collectives. Mais ça ne passe pas car un tel chantage est inacceptable" répond Armand Simon, délégué SNPL Régional. Le PDG de Hop !, Lionel Guérin, s'est en effet engagé à réduire les coûts de 15%, ce qui passe par la renégociation des accords collectifs au sein des différentes entités de Hop ! : Régional, Britair et Airlinair. Problème, les trois entités ont des conventions et des niveaux de rémunération différents. "Alors que chez Britair une augmentation de productivité de 16% a été signée, les salaires moyens des pilotes de Régional sont toujours inférieurs de 12% à 18% à ceux de Britair" déclare Armand Simon.

Pour l’instant, seuls les syndicats d’Airlinair et de Britair ont trouvé un accord avec la direction pour les nouvelles conditions de travail et de rémunération. Mais la convention signée par Britair pourrait être caduque avant la fin de l’année, puisqu'elle prévoit des clauses suspensives concernant notamment le droit à un reclassement chez Transavia. "Il ne reste plus que 7 mois pour trouver un accord chez Régional. Si cela n'est pas fait, la direction pourra nous imposer les conditions de travail européennes. Mais dans ce cas, on repassera sur la règle qui prévoit de payer les pilotes au temps réel de vol. Ce qui n'est pas le cas aujourd'hui puisque nous sommes payés au forfait. Par conséquent au lieu d'optimiser leurs vols dans l'intérêt de la compagnie, comme c'est le cas aujourd'hui, les pilotes risquent de faire l'inverse pour rattraper le pouvoir d'achat perdu. Il est donc évident qu'une telle situation ne serait pas sans conséquences sur la régularité des vols et sur l'économie générale de Hop!", alerte Armand Simon. Le plan social chez Régional prévoyait 47 suppressions de postes chez les pilotes en 2013 et 15 en 2014. L'autre volet du plan social, qui concerne 65 postes sur le personnel au sol, est maintenu.

Partager cet article

Repost 0

commentaires